Action Éducative en Milieu Ouvert

L’AEMO s’adresse à des mineurs de 0 à 18 ans et leurs familles, domiciliés en Gironde.

Nous contacter

En quoi consiste une AEMO ?

L’Action Éducative en Milieu Ouvert mène ses actions à partir de la décision d’un Juge des Enfants lorsqu’il estime que la santé, la sécurité, la moralité ou les conditions d’éducation d’un mineur sont gravement compromises. Les mesures éducatives s’adressent à des mineurs de 0 à 18 ans et à leur famille, domiciliés sur le département de la Gironde. Le suivi de ces mesures est financé par le Conseil Général de la Gironde pour l’ensemble des enfants mineurs.

L’intervention à domicile contribue à maintenir l’enfant dans sa famille en lui assurant les conditions nécessaires à son développement et à sa sécurité, tout en aidant ses parents, ou ceux qui exercent l’autorité parentale, à surmonter leurs difficultés. Les interventions ont toujours une visée éducative pour l’enfant et l’accompagnement de son environnement familial. Elles s’inscrivent dans une relation d’aide en recherchant l’adhésion de la famille, même lorsque celle-ci n’adhère pas d’emblée aux actions proposées ou à la mesure mise en place. L’intérêt de l’enfant, principe fondateur de la protection de l’enfance.

Les objectifs de l’AEMO

  • Faire cesser le danger lorsqu’il est avéré,
  • Protéger l’enfant dont sa santé, sa sécurité, sa moralité sont en danger,
  • Protéger l’enfant dont ses conditions d’éducation sont gravement compromises en interposant des professionnels de l’enfance dans le cadre familial,
  • Favoriser le maintien de l’enfant ou son retour au domicile,
  • Renouer les liens familiaux et rétablir la place éducative des parents à travers une aide d’accompagnement et de conseils du professionnel.

Les équipes de l’AEMO

ll existe huit équipes au service AEMO de l’AGEP. Chacune d’elle est constituée de travailleurs sociaux, d’éducateurs spécialisés, d’assistants sociaux, d’éducateurs de jeunes enfants et de psychologues. Chaque équipe est animée par un chef de service éducatif sous la responsabilité de la Directrice, Christine Anton et de la Directrice-adjointe Nathalie Brocas. Ensemble, ils participent à la réflexion sur la situation de l’enfant.

Le déroulement de la mesure éducative

Un travailleur social est désigné par le service pour rencontrer l’enfant, en fonction du lieu d’habitation. Dans certaines situations, plusieurs éducateurs peuvent intervenir auprès d’une même famille. Le travailleur social chargé de la mesure éducative, travaille en équipe.

Un courrier de la Direction informe la famille de l’intervention de l’éducateur qui, par la suite, prend contact directement avec elle.

Une période d’observation sur les premiers mois d’intervention permet d’évaluer la situation et d’instaurer une relation.

Le travailleur social référent de la mesure peut être amené à rencontrer toutes les personnes en contact direct avec l’enfant (instituteurs, médecins, animateurs, assistants sociaux etc.) afin d’étayer son travail et d’accéder à une vision globale du contexte de vie de l’enfant. Il doit avant tout en avertir la famille et tenter d’obtenir son accord.

Le travail éducatif doit permettre l’apaisement des difficultés rencontrées par l’enfant et le soutien auprès des parents dans leurs fonctions parentales respectives. La situation de chaque enfant est évaluée régulièrement au cours des réunions de synthèse. L’évolution de la situation familiale et le compte-rendu de l’action éducative sont communiqués au magistrat dans un rapport écrit. Ils sont également abordés avec la famille concernée.

Nos autres pôles :

05 57 54 15 50

Rue de la Blancherie – Bât C

33 370 Artigues

05 57 51 17 94

107, avenue Gallieni

33 500 Libourne

05 56 12 04 21

72, av. Pierre Mendès-France

33 700 Mérignac

Suivez-nous !