Le petit catalogue de soutien pour les parents durant le confinement

Oct 27, 2021

La vie c’est le mouvement et le besoin de bouger est un des besoins fondamentaux de l’enfant.

C’est aussi vrai pour l’adulte.

Durant cette période de crise sanitaire, pensez à alterner les jeux calmes et les jeux qui engagent le corps tout entier, pour répondre à ce besoin fondamental, pour s’amuser mais aussi se dépenser physiquement, se défouler et rire. Même dans un espace réduit, on peut danser, sauter et taper dans les mains.

C’est aussi l’occasion de laisser vos enfants faire les choses à leur rythme, sans les presser, ou ne rien faire, apprivoiser l’ennui. Deux fois par jour, chacun peut prendre un temps pour soi et y puiser des ressources : le matin pour se préparer pour la journée, le soir pour se préparer pour la nuit.

La pandémie incite chacun à faire appel à sa créativité.

Sortir du matériel donne des idées à l’enfant pour inventer. Alterner les temps contraints (devoirs) et les activités ludiques partagées, de fabrication ensemble, d’interactions joyeuses, avec des temps libres où l’absence de consigne donne la liberté d’explorer, de bricoler ou de construire.

Favoriser tous les jours les moments d’échange et de communication en famille, en éteignant les écrans.

Partager les émotions agréables et les choses positives au quotidien permet d’apprécier les avantages qu’offre ce temps suspendu.

Prenez soin de vous pour prendre soin de votre enfant.

Laurence Courty – Psychologue au service de LARPE

Garantir à chaque enfant les mêmes chances et les mêmes droits

Garantir à chaque enfant les mêmes chances et les mêmes droits

L’urgence à agir : De grandes inégalités : 500 000 enfants de moins de 3 ans vivent sous le seuil de pauvreté. La prématurité est deux fois plus importante pour les enfants de salariés de services aux particuliers que pour ceux des cadres. Seulement 5% d’enfants issus...

lire plus
Conseil pour les entretiens avec les parents

Conseil pour les entretiens avec les parents

La question des entretiens ne saurait être réduite à l’utilisation d’un outil « prêt à l’emploi ». Elle nécessite une formation spécifique et une approche individualisée. En présence d’une personne présentant un TSA, il est conseillé de rester calme et de lui donner...

lire plus